Accueil Historique Campagne arachidière : le boycott des operateurs privés

Campagne arachidière : le boycott des operateurs privés

2
0
44

Les Opérateurs privés stockeurs (Ops) d’arachides avaient appelé leurs membres à boycotter le démarrage, mercredi dernier, de la campagne de commercialisation arachidière. Ils exigeaient le paiement d’un reliquat de 3,6 milliards F Cfa au titre de la précédente campagne. Mais leur mot d’ordre n’a pas été suivi, selon Mamadou Diop, conseiller technique du ministre de l’Agriculture, chargé de la commercialisation de l’arachide. Il explique que les huiliers ont réceptionné des graines dans l’ensemble des usines à l’exception de celle de Ziguinchor.
Mamadou Diop, conseiller technique du ministre de l’Agriculture, chargé de la commercialisation de l’arachide, a démenti les informations relayées par la presse faisant état d’un démarrage raté de la campagne de 2010. Selon M. Diop, les huiliers ont réceptionné des graines, mercredi, dans l’ensemble des usines à l’exception de Ziguinchor.
« Dans l’ensemble des usines, il y a des réceptions, mercredi, à l’exception de Ziguinchor », a déclaré Mamadou Diop, conseiller technique du ministre de l’Agriculture, chargé de la commercialisation de l’arachide. On ne peut pas parler, dès le premier jour, d’un démarrage raté, a-t-il ajouté. « Une campagne correcte se déroule sur quatre mois. Un professionnel aurait attendu une semaine voire un mois et visité plusieurs « secko » (points de collecte) avant de dire qu’on a raté la commercialisation », a-t-il poursuivi. M. Diop a rappelé que le début des campagnes de commercialisation se fait toujours timidement. « Au début, c’est lent, vers la fin du mois de décembre les choses s’accélèrent et au mois de janvier, on atteint le pic », dit-il. Il a rassuré les acteurs en indiquant que l’Etat a mis en place un plan de trésorerie permettant de payer tous les opérateurs qui acheminent leurs produits à l’usine.
Lundi dernier, des opérateurs privés stockeurs (Ops) réunis en assemblée générale à Kaolack (centre du pays à 192 km de Dakar), avaient décidé de boycotter l’ouverture de la campagne de commercialisation de l’arachide, au motif que l’Etat leur doit de l’argent au titre de la campagne agricole 2009. M. Diop, qui a reconnu cette dette d’un montant de 3,600 milliards de francs Cfa, précise qu’elle concerne moins de 10 % des opérateurs privés stockeurs.

Une affaire entre les huiliers et des intermédiaires
A l’endroit des gros producteurs ou des groupements d’agriculteurs, il a indiqué qu’ils peuvent vendre directement leurs productions à l’usine. Le chargé de la commercialisation de l’arachide dit ne pas comprendre le tapage autour du démarrage de la présente campagne.
« La commercialisation de l’arachide, comme tout autre produit, ne concerne pas l’Etat. C’est une affaire entre les huiliers qui sont des privés et des intermédiaires, les opérateurs privés stockeurs. L’Etat n’intervient que pour faciliter les choses », a-t-il rappelé. Ce qu’il appelle campagne médiatique de désinformation cache, à son avis, des buts inavoués. « On n’a jamais entendu parler de problèmes de commercialisation du coton, de la tomate, du mil. Mais quand il s’agit de l’arachide, on s’agite », s’est-il insurgé.
La campagne de commercialisation de l’arachide d’huilerie a démarré mercredi dernier. Le ministère de l’Agriculture indiquait, dans un communiqué, que l’argent, pour le paiement des premiers apports, était « déjà mobilisé ». Un objectif de collecte de 300.000 tonnes est visé, à 165 francs Cfa le kilogramme. Sur ces 300.000 tonnes d’arachides, les huiliers devraient absorber 270.000 tonnes dont 20.000 pour les semences. Les 30.000 tonnes restantes vont aux autres acteurs semenciers, précisait le communiqué.

Mamadou GUEYE

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ASSOCIATION JAPPO SUXLI MAIMOUNA -UN VILLAGE DU SENEGAL
Charger d'autres écrits dans Historique

2 Commentaires

  1. pharmacist

    20 décembre, 2010 à 2:51

    Beneficial info and excellent design you got here! I want to thank you for sharing your ideas and putting the time into the stuff you publish! Great work!

  2. maria andros

    27 décembre, 2010 à 15:43

    Great work keep it coming

Laisser un commentaire

Consulter aussi

- Président de l’Union de leurs associations : Alé Lo trouve inadmissible des élus locaux analphabètes en 2010

Le président de l’Union des associations d’élus locaux du Sénégal (Uael), le député Alé Lo…